L’école a besoin de moyens humains pour fonctionner au mieux, aussi bien pour la scolarisation des élèves en situation de handicap que pour l’aide à la direction et au fonctionnement de l’école. Les suppressions d’emplois aidés dans l’Education nationale désorganisent le quotidien des écoles en remettant en question des missions essentielles, et et pénalisent des personnels souvent éloignés du monde du travail.

Carte postale pétition


M. le Premier ministre,

Les salariés occupant des emplois aidés contribuent au bon fonctionnement du service public d’éducation. Que ce soit auprès des élèves en situation de handicap, des directrices et directeurs d’école ou plus globalement au sein des écoles.

La suppression massive des contrats aidés remettant en cause leur présence dans les écoles est inacceptable car elle entraîne de facto la disparition de certaines des missions qui leur sont confiées actuellement.

C’est pourquoi nous demandons que les emplois soient préservés. Les personnels doivent être assurés d’être embauchés sur de vrais métiers dans l’Education nationale. Les écoles doivent toutes pouvoir bénéficier d’aide à la direction et à leur fonctionnement. Les élèves doivent avoir la garantie d’être scolarisés dans de bonnes conditions.

6714 signatures
Je signe la pétition